Le Club des FOUDE:

Le Gabriel et la Pagode de Cos

Publié le 20.10.2016

Une même excellence de restauration pour le « Gabriel » et sa salle à manger luxueuse et la « Pagode de Cos », plus détendu et plus rapide pour des déjeuners d’affaires ou une petite faim entre amis.

FOU DE : Cette adresse qui a vue le jour il y a, à peine deux ans, a enrichit son offre de restauration avec l’ouverture de deux terrasses pour les beaux jours ainsi qu’un nouveau lieu de restauration : « La Pagode de Cos ». Le patio, à l’abri des regards investit la cour intérieure de l’hôtel. Ce nom, est un hommage à Cos d’Estournel, propriété viticole du groupe Michel Reybier Hospitality. Son fondateur Louis Gaspard d’Estournel avait surmonté les chais de pagodes exotiques car il était épris d’Orient. Cet esprit oriental vient apporter sa touche d’exotisme au sein de La Réserve Paris. On aime ce luxe à la fois simple et élégant, loin du paraître et de l’ostentatoire. Une certaine conception de l’intimité, où la discrétion du personnel et sa présence attentive vont de pair avec le raffinement, et le plaisir discret mais très présent de chaque instant. Un lieu riche d’un supplément d’âme unique, où chacun savoure en esthète le privilège de se sentir ici chez soi. Où l’excellence est à la fois une vocation et une promesse pour un cercle d’initiés qui partagent les mêmes valeurs.

AU PIANO : Jérôme Banctel un chef qui a passé huit mois au Jules Verne, à la Tour Eiffel, avant d'intégrer les cuisines des Ambassadeurs. Puis, il devient sous- chef de cuisine à l'Ambroisie, prestigieux établissement  où il restera huit ans, cette adresse mythique et si extraordinaire lui apprend les plus beaux gestes. Arrivé pour l’ouverture de l’hôtel il y dispense une gastronomie de haut niveau.

LE GOUT : La carte de la terrasse est  la même que le restaurant doublement étoilé. « Langoustines vivantes en raviole, crème de citron et caviar osciètre », « Le turbot de ligne glacé à la française, coussinet d’épinard et comté » mais encore le célèbre « Homard bleu rôti, carotte aux sucs d’orange et baies roses ».

LA NOTE : Menus déjeuner 105 € et 135 € Menu dégustation 220 €.

JEANS OU DENTELLES : Les deux s’ils sont en harmonie iront parfaitement ensemble.

BASKETS OU STILETTOS : Plutôt stilettos le soir en journée entre deux shopping pourquoi pas des baskets ?

TIMING : On sait que l’on est dans un restaurant gastronomique, donc il vaut mieux préciser si on est pressé.

Le Gabriel : la Réserve : 42 Avenue Gabriel, 75008 – T: 01 58 36 60 60