Le Club des FOUDE:

LE MARTINEZ

Publié le 14.06.2018

Cinq mois de travaux, et le Martinez change de visage, relooké par Pierre Yves Rochon.

L’Hôtel Martinez inauguré en 1929 et depuis incarne la Riviera des Années Folles. C’est Pierre- Yves Rochon qui vient de relooker ce lieu iconique, en recréant l’harmonie parfaite de l’époque. Aujourd’hui il est l’hôtel du glamour, des people, et de la Croisette. Nouveau lieu de vie exclusif sur la Croisette, « le Jardin » créé une parenthèse végétale et bucolique orchestrée par le paysagiste Philippe Nez. Au premier étage, au balcon de la croisette l’on découvre le restaurant gastronomique « la Palme d’or ». Dans ce restaurant gastronomique et étoilé, la vaisselle est dessinée par le chef et réalisée par son épouse.

Le chef : Christian Sinicropi connaît l’Hôtel Martinez depuis les années 80 ou il fut commis de cuisine. Un petit tour chez Alain Ducasse, au Louis XV à Monaco. Puis retour au Martinez avec le chef Christian Willer qui le désigne pour lui succéder. Pendant plusieurs années, les deux chefs vont travailler en duo avant la relève actée en 2007. Au restaurant La Palme d'Or, comme dans l'ensemble des restaurants de l'Hôtel Martinez, le chef a fait le pari de travailler avec les pêcheurs locaux. Du côté des légumes, la sélection est bio, et le marché de Forville est l'adresse où le chef trouve ses asperges, courgettes et herbes aromatiques.

A la carte : Le chef s’inspire du cinéma et des histoires du festival pour imaginer des plats iconiques et authentiques. Une cuisine bercée par les cultures du monde, à l’image du festival.